Douglas County, expat à New York

Oncle Sam

Oncle Sam, un chapeau haut-de-forme étoilé, une veste bleue, un nœud papillon rouge vif, un regard pénétrant et imperturbable… Tout le monde est familiarisé, de nos jours, avec la figure emblématique de l’Oncle Sam. Mais comment expliquer la naissance de cette allégorie des États-Unis, au fond assez loufoque et improbable ? Faites connaissance sans plus tarder avec l’oncle le plus célèbre d’Amérique.

 

La personnification parfaite des États-Unis

Souvent considéré aujourd’hui comme une référence incontournable de l’identité américaine, l’oncle Sam a pourtant commencé sa carrière en tant que simple outil de caricature et de moquerie ! C’est grâce au coup de crayon du dessinateur politique Thomas Nast, à la fin du XIXème siècle, que le personnage à l’allure un peu dégingandée voit le jour sous les traits que nous lui connaissons. Ceux d’un fort vieil homme à la barbiche et aux cheveux blancs, affublé d’un costume trois pièces aux couleurs de l’étendard américain.

Le symbole plaît et sera ensuite repris par le gouvernement lui-même pour la réalisation de plusieurs affiches de propagande lors des deux guerres mondiales. Dont, bien sûr, l’iconique affiche de 1917 réalisée par James Montgomery Flagg, intitulée « I want YOU for US Army », et montrant un oncle Sam déterminé, le doigt pointé et inquisiteur.

Si vous partez visiter les Etats-Unis, vous ne manquerez pas de rencontrer cet figure emblématique. Mais de qui s’inspire cette allégorie à l’origine ?

ONCLE SAM Patriot

ONCLE SAM Patriot

Qui est au juste Samuel Wilson ?

Si les traits actuels du personnage de l’oncle Sam sont donc fixés à la fin du XIXème siècle, sa naissance est en réalité encore plus précoce. Et elle serait due, bien malgré lui d’ailleurs, à un petit commerçant de l’État de New York, installé à Troy et portant le nom de Samuel Wilson. L’homme, né en 1766, n’a pourtant rien de remarquable à première vue : spécialisé dans le négoce de la viande salée, il s’est notamment enrichi au cours de la guerre anglo-américaine de 1812 en approvisionnant les bases militaires américaines de la région.

 

A l’origine : la base militaire de Troy, New York

Rien ne distingue, a priori, la petite ville de Troy des autres bourgades situées le long du fleuve Hudson dans l’État de New York. L’endroit abritait néanmoins, en 1812, l’une des bases militaires américaines les plus stratégiques dans la guerre contre le Royaume-Uni. Cela tient notamment à ce que le commandant des forces régulières et de la milice de l’État, Stephen Van Rensselaer, était originaire des lieux.

Le filon potentiel n’a pas échappé à Samuel Wilson, lequel a rapidement décroché un contrat auprès d’un représentant de l’armée, Elbert Anderson, pour fournir au contingent local des rations de viande salée, conditionnées dans des barils. Chacun de ces barils était estampillé des initiales « E.A – US », faisant référence au nom du destinataire (Elbert Anderson) et aux États-Unis (United States). Lors d’une discussion sur la signification possible de ces initiales, l’un des soldats du rang aurait plaisanté en affirmant que le sigle US ferait référence à un certain « Uncle Sam ». Le trait d’esprit se répand et connaît ensuite un succès qui ne démentira plus !

Les faits décrits ci-dessus n’ont jamais pu être établis formellement par les historiens, et doivent donc être pris avec les réserves d’usage. Néanmoins on ne peut qu’être séduit par l’idée que l’oncle Sam soit bien le fruit de l’imagination débordante d’un élément de l’US Army !

 

Un symbole décliné et parodié à l’infini

Il serait vain de vouloir recenser toutes les apparitions de la figure de l’oncle Sam dans la culture populaire, d’autant que le symbole est vivace et continue à être exploité malicieusement par les dessinateurs, caricaturistes et scénaristes du monde entier. Avec plusieurs bandes dessinées célébrant ses faits et gestes, des apparitions dans plusieurs séries télévisées prestigieuses comme les Simpson ou Batman ou encore des clins d’œil à répétition dans de nombreux jeux vidéo, le personnage de l’oncle Sam reste une référence culturelle incontournable de l’Amérique.

 

Voici une parodie ;)

I Want You

Oncle Sam Parodie

 

Laisser une réponse